Les preuves scientifiques confirment la théorie créationniste du Déluge

| January 12, 2010 | Comments (59)

1)      La distance de la Terre à la Lune

Il y a une certaine distance de la Terre à la Lune (environ 18500 km) connue sous le nom de « Limite de Roche ». Bien que la Lune s’éloigne lentement de la Terre, elle n’aurait jamais pu être aussi proche que la « Limite de Roche » parce que les forces de marée l’auraient détruite. Cela pose un problème majeur concernant l’origine évolutionnaire supposée de la Lune. Si la Terre était réellement vieille de 4 Milliards d’années alors la distance entre les deux astres serait bien plus grande que la distance actuelle de 384 633 km. On peut toujours avancer que le taux de récession a changé mais c’est un argument bien faible, étant donnée la masse des deux objets. Les taux de récession peuvent être calculés selon les lois sur la gravité de Newton et il n’y a pas de mécanisme connu qui aurait pu causer le taux d’être différent dans le passé.

2)      La création de relief

 

Le taux de mouvement des plaques tectoniques, de 1cm à 10cm par an semble peu approprié à la création de montagnes comme les Andes, les Alpes ou l’Himalaya. Les vestiges humains retrouvés à des altitudes de plus de 8000 pieds au dessus du niveau de la mer dans les grottes de Drachenberg dans les Alpes semblent indiquer la création rapide de relief.  Un autre exemple flagrant est le village de Tiahuanacu à 12500 pieds d’altitude dans les Andes, où le maïs ne peut pas mûrir à cause de l’altitude et où la vie humaine n’est pas possible. L’explication logique est que cette montagne s’est élevée à une vitesse considérable. La création lente de relief n’a pas de sens si on la met en parallèle avec les découvertes archéologiques.

3)      La lave volcanique

Une région de 320000 m2 dans l’Idaho, l’état de Washington et l’Oregon aux Etats-Unis connue sous le nom du Plateau de Columbia est couverte par de lave à une profondeur de 5000 pieds. Les flots de lave des volcans actuels n’auraient jamais pu être si profonds. On voit ici l’indication d’une catastrophe de très grande ampleur.

4)      Extinctions en masse

 

Du Loch Ness en Ecosse aux Orkneys dans le Nord on peut voir une formation rocheuse de 8000 pieds faite de Old Red Sandstone. Dans cette région, dans une périphérie de presque 200km l’on trouve d’innombrables fossiles de poissons enterrés, aux corps tout tordus, convulsés, comme morts subitement. Il y a là toutes les preuves d’ensevelissement de masse. Il y a aussi des fossiles de poisson que l’on retrouve dans les montagnes comme dans les Alpes. Autre exemple, les méduses, qui ne peuvent être fossilisées par un ensevelissement très soudain et brutal, de par la nature de leur organisme.

Une fois de plus, en dressant la liste (non-exhaustive) des arguments en faveur d’une hypothèse créationniste, mon but est de démontrer que l’objectivité scientifique consiste à aller rechercher les faits. Bien sûr, chacun est influencé par son éducation, sa vision du monde, sa culture, mais j’appelle les évolutionnistes (et les créationnistes) à dépasser le cadre de leur présupposés et à vraiment débattre. Il est trop simpliste que d’accuser un créationniste de ne se reposer que sur la foi. Les preuves en faveur de l’évolution sont très bancales et force est de reconnaître que ce qui se présente comme un fait, reste jusqu’à preuve du contraire, une théorie, et je dirais même une croyance.

Vous aimerez aussi:

Tags: , , , , , , , , , , , ,

Category: Apologétique et Polémique, Articles, Science

About à vrai dire: View author profile.

Comments (59)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. Josée says:

    Je ne sais pas dans quelle livre de bandes dessinées tu as pris tes informations mais tu devrais définitivement abandonner l’usage de drogues fortes…

  2. Michel THYS says:

    Comment est-il possible de se contorsionner à ce point les méninges pour tenter de fonder des “arguments” aussi jésuitiques en faveur du créationnisme ? Je n’y vois qu’une seule explication, donnée involontairement par le Pasteur Philippe HUBINON (“S’il n’y a pas eu Création, tout le reste s’écroule !”.
    Il va de soi que “les preuves de l’Evolution”, loin d’être “bancales”, resteront toujours incomplètes. Il est évident en effet que notre ignorance à propos des cataclysmes géophysiques et climatologiques qui se sont succédés pendant 3,8 milliards d’années ne sera jamais comblée.
    Prétendre tirer argument de cette ignorance pour justifier une croyance n’est pas honnête intellectuellement.
    Le peu que nous avons découvert et compris des processus évolutifs est toujours convergent et cohérent, ce qui confirme qu’il y a eu Evolution.
    N’en déplaise aux croyants à qui l’on a fait croire, avant qu’il acquièrent par ailleurs un esprit critique, qu’il y a eu “Création” ex nihilo …
    Je pense qu’il est vain de continuer à débattre puisque le créationnisme est une croyance et non une théorie scientifique fondée sur des faits incontestables. Il ne s’agit donc pas d’une hypothèse scientifique, ce qui exclut tout débat scientifique.
    Mais chacun reste évidemment libre de croire ce qui le rend heureux.
    Michel THYS
    .-= Michel THYS´s last blog ..L’étude du CNRS sur l’évolutionnisme et le créationnisme. =-.

  3. elrindell says:

    Bonjour
    Je ne vois pas vraiment le rapport entre le titre et le contenu développé : nulle part il est fait mention au Déluge proprement dit.
    En revanche la phrase Bien sûr, chacun est influencé par son éducation, sa vision du monde, sa culture, mais j’appelle les évolutionnistes (et les créationnistes) à dépasser le cadre de leur présupposés et à vraiment débattre me semble être la chose à retenir…

  4. avraidire says:

    Pardon si l’article manque de clarté. La thèse sous-jacente tout au long du billet est qu’une catastrophe naturelle se serait produite il y a à peu prés 6000 ans. Le résultat de ce cataclysme est visible dans le monde tel que nous le connaissons aujourd’hui. Les reliefs montagneux se seraient développés très rapidement dû à des séismes d’une force inouïe. La plus grande partie des êtres vivants aurait disparu en un éclair, certains pris dans la lave ou dans la boue. Les fossiles retrouvés en altitude sont une des preuves que ces zones élevées furent autrefois des plaines. Toutes les observations indiquent la très forte possibilité d’un déluge, confirmant le texte de la Genèse. Le déluge n’est pas seulement comme on le croit une pluie continuelle, c’est une catastrophe naturelle à l’échelle du globe comprenant des séismes, des coulées de lave, des tsunamis. La bible n’est pas une fable, il faut retourner au texte biblique pour comprendre réellement comment tout a commençé. L’idée générale est que la Terre n’a pas plusieurs millards d’année mais seulement quelques milliers d’années. A ce sujet vous pouvez vous référer à mon article sur le vrai âge de la Terre. http://www.avraidire.eu/2010/01/quel-age-a-vraiment-la-terre/
    J’écrirai d’autres articles sur ce sujet très controversé.

  5. Michel THYS says:

    Même si une gigantesque inondation a eu lieu il y a environ 7.500, elle n’est jamais qu’une seule parmi les millions d’autres qui se sont produites de tous temps, à la suite des énormes glissements des plaques tectoniques provoqués par les tremblements de terre, la chute d’astéroïdes, etc … responsables de la formation des montagnes et de tsunamis. Ces déplacements de plaques tectoniques furent bien plus importants que ceux de 1 à 10 cm par an, observés en quelques dizaines d’années, et dont on ne peut évidemment pas tirer un argument créationniste..
    Le “Déluge” est un mythe qui remonte aux mésopotamiens, imaginé en réponse à la peur des cataclysmes naturels.
    A propos des références scientifiques que vous évoquez, il ne faudrait pas confondre l’observation scientifique de faits incontestables avec des hypothèses, voire des conclusions, d’apparence scientifique, mais qui sont imaginées pour conforter une croyance.
    Je constate que si vous ne prétendez quand même plus que l'”Arche de Noé” a existé !
    .-= Michel THYS´s last blog ..L’étude du CNRS sur l’évolutionnisme et le créationnisme. =-.

  6. Michel THYS says:

    Correction : Je constate quand même que vous ne prétendez pas que l'”Arche de Noé” a existé !
    .-= Michel THYS´s last blog ..L’étude du CNRS sur l’évolutionnisme et le créationnisme. =-.

  7. avraidire says:

    Si je ne mentionne pas l’arche de Noë, c’est que son existence va de soi. Comment les espèces auraient-elles pu survivre une telle catastrophe? La Genèse n’est pas symbolique, elle est une collection de faits réels et historiques, contrairement aux fantaisies darwiniennes.

  8. avraidire says:

    Fais quelques recherches et tu verras que de nombreux scientifiques éminents développent ces thèses, pour n’en citer que quelques uns, Andy McIntosh, JC Whitcomb, H Ross, WF Albright, HM Morris.

  9. Michel THYS says:

    Au fur et à mesure des cataclysmes naturels, certaines espèces ont sans doute survécu, tandis que d’autres formes de vie évoluaient à nouveau pour constituer de nouvelles espèces.
    Pour sauver toutes les espèces existantes du prétendu “Déluge”, il aurait fallu un navire colossal !
    Avez-vous pris connaissance des tentatives des scientifiques croyants qui ont tenté, en vain évidemment, d’en retrouver les vestiges ?
    Mais libre à vous de prendre les textes bibliques à le lettre …
    .-= Michel THYS´s last blog ..L’étude du CNRS sur l’évolutionnisme et le créationnisme. =-.

  10. Sergem says:

    A Josée..

    Est-ce que tu soupçonnes systématiquement tous les gens qui développent des thèses contraires à tes convictions,d’usage de drogues fortes ?…
    Reconnais au moins que celui que tu accuses implicitement d’être un camé a pour le moins une sacrée tolérance et ouverture d’esprit pour accueillir ton commentaire acerbe!…ce qui,en l’occurence semble te faire défaut.
    Comme tu l’as sans doute deviné,je suis un de ces amateurs de “schnouff” hard,qui croit lui aussi que cet univers fantastique que nous avons le privilège,toi et moi de pouvoir contempler sous tous se aspects,n’est pas le fruit absurde d’un hasard aveugle,mais l’oeuvre merveilleuse d’un Dieu tout aussi merveilleux,si on prend le temps de le chercher et de le connaître….

  11. aladin says:

    Je suis a chaque fois surpris de voir les “évolutionnistes” soutenir mordicus que leur théorie est scientifique, par opposition au “creationnisme” qui est une croyance religieuse. En quoi la théorie de l’évolution serait-elle scientifique si elle ne reponds a aucun critère scientifique. Voila bien longtemps qu’on attends..
    Jusqu’à aujourd’hui,…. rien…. que des paroles

    PS) à l’auteur: le déluge a-t-l vraiment été universel ?
    .-= aladin´s last blog ..Les darwinistes : Nous le confessons, Ida n’est pas une forme transitionnelle, c’est un être complet et parfait ! (Mais quand l’ont-ils confessé ? =-.

  12. avraidire says:

    çà fait un moment qu’on a pas discuté, que pensez vous de cet article mon cher Michel?
    http://www.avraidire.eu/2010/01/apologetique-et-pre-evangelisme-comprendre-notre-epoque/

  13. curebien says:

    Question à michel thys :

    Comment faites vous la part des choses entre histoires et mythes?

  14. Joël Col says:

    LETTRE AU VATICAN
    Condamnation et réhabilitation du savant Galilée

    Il n’était pas de mon intention de diffuser cette lettre sur l’Internet.
    Je pensais retenir l’attention du Vatican en lui rappelant l’existence de mon ouvrage.
    Sa réponse évasive et brève, rejetant ainsi toute collaboration, m’impose de publier cette correspondance qui confirme l’embarras et le mutisme des milieux religieux à l’égard de mon étude.

    Consulter :
    monsite.orange.fr/autoedition.mgl
    Joël Col

    LETTRE AU VATICAN : Décembre 2009
    
Aux bons soins de la LIBRAIRIE EDITRICE DU VATICAN
    À l’attention de Monsieur l’Archevêque Gianfranco Ravasi,
Président du Conseil Pontifical pour la Culture.
    
Veuillez m’excuser pour la liberté que je prends en vous écrivant.
J’ai élaboré une étude sur l’implication de la Bible dans la condamnation de l’astronome Galilée, étude à laquelle j’ai consacré plus de douze années – je dois dire aussi que je l’ai traduite en anglais et en espagnol.
 Et dans cette étude – intitulée Entre Galilée et l’Église : la Bible – je démontre, verset après verset, que si les traductions de la Bible avaient été fidèles à leurs Textes originaux (hébreux et grecs) Galilée n’aurait pas été condamné par l’Église pour “avoir tenu et cru une doctrine fausse et contraire aux Saintes Écritures”.
    De nombreux arguments ont été avancés par l’Église pour tenter d’expliquer cette douloureuse Affaire, mais, il faut bien le constater, ces arguments n’ont jamais mis un terme à ce Conflit (Galilée n’ayant toujours pas été officiellement réhabilité par l’Église). On ne saurait négliger ce fait d’importance.
    Voilà 6 années que je publie cet ouvrage – mon premier exemplaire ayant été envoyé au Cardinal Paul Poupard le 14 novembre 2003. À ce jour, je n’ai pas eu la moindre contestation sur cette étude de la part du Vatican, ni d’ailleurs.
 Mon souhait serait de voir les autorités catholiques mettre un terme à la condamnation du savant en proclamant officiellement sa réhabilitation. 
Mais auparavant, il sera nécessaire que ces autorités reconsidèrent :
    . le motif de sa condamnation (motif rédigé par l’Église à l’occasion du procès du 22 juin 1633 “avoir tenu et cru une doctrine fausse et contraire aux saintes Écritures”),
    
. ces erreurs de traduction de la Bible (mon analyse démontrant que dans les Textes originaux le soleil n’est pas dépeint comme un astre tournant autour de la terre, contrairement à ce qu’affirment leurs nombreuses traductions).
    Mon étude, par voie de conséquence, vise à ôter le discrédit qui est tombé sur ce Livre Saint. Et je pense ainsi avoir répondu aux souhaits du Pape Jean-Paul II qui déclarait :
    “Pour aller au-delà de cette prise de position du Concile, je souhaite que des théologiens, des savants et des historiens, animés par un esprit de sincère collaboration, approfondissent l’examen du cas Galilée, et, dans une reconnaissance loyale des torts, de quelque côté qu’ils viennent, fassent disparaître les défiances que cette affaire oppose encore, dans beaucoup d’esprits, à une concorde fructueuse entre science et foi, entre Église et monde. Je donne tout mon appui à cette tâche qui pourra honorer la vérité de la foi et de la science et ouvrir la porte à de futures collaborations.”

    Je suis à votre entière disposition pour répondre à toute question concernant cette étude.
 En attendant de vous lire, je vous prie d’accepter, Monsieur l’Archevêque, mes très respectueuses salutations,
    Joël Col

    
Réponse du Secrétariat du Vatican le 25 mars 2010.

    Monsieur,
    Vous avez envoyé, voici déjà quelque temps, un courriel au Conseil Pontifical de la Culture. Vous y parlez de Galilée et de vos recherches sur la question intéressante de la traduction de la Bible à laquelle Galilée avait accès. 
Le Conseil Pontifical de la Culture, qui n’est pas la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, ne peut que vous encourager dans ces recherches. Comme vous le savez, c’est à travers l’initiative STOQ que ce Dicastère agit pour un dialogue renouvelé entre hommes de science et hommes de foi.
Veuillez croire en notre cordial dévouement,
Le Secrétariat.

    Réponse au Secrétariat le 25 mars 2010.

    Monsieur,
    N’ayant pas eu réponse de Monsieur l’Archevêque Gianfranco Ravasi à mon courriel de décembre 2009, renouvelé en mars 2010, je considère que le Vatican ne donne aucune suite à ma requête. 
Je pense aussi que les responsables de l’organisme STOQ (Science, Theology and the Ontological Quest) que vous citez auraient dû, en toute logique, être informés par vos Services de ma demande.
 Et je constate que mon étude – en votre possession depuis novembre 2003 – n’a suscité ni intérêt ni critique de la part des responsables en charge de cette Affaire. 
Permettez-moi de vous exprimer ma déception.
    Veuillez agréer, Monsieur, mes respectueuses salutations,
    Joël Col

  15. etincelle says:

    N’en déplaise à certains, la science évolutionniste n’explique pas tout et s’érige comme un dogme qui ne doit pas être contesté.
    Si cette science est sûre elle doit être en tout point exacte.
    Mais hélas pour elle,il y a trop de constatation qui sapent ses théories malgrés parfois sa bonne foi.
    Pour exemple:
    De la lave d’éruptions volcaniques contemporaines radio-datée, donne des âges de plusieurs centaines de milliers ou millions d’années.
    Un boeuf musqué a été radio-daté au C14 et donne 17000 ans pour le muscle du cou et 23000 ans pour ses poils, soit 6000 ans pour le même animal.
    Un squelette d’homme a été découvert dans un filon d’argent à 400m sous terre dans une mine ainsi que des pointes de flèches en cuivre. La radio-datation au C14 le date à quelques milliers d’années dans cette couche estimée à 135 MA.
    Les différentes méthodes de datation, peuvent varier d’un facteur mille entre elles. Elles ne s’accordent pas d’autant plus qu’il n’y a pas toujours de qualibration possible.
    L’élément atomique le Polonium, donne un âge récent a la terre.
    Désolé pour les évolutionnistes mais ces faits montre une théorie bancale.
    Le créationnisme n’explique pas tout aussi mais n’est pas a rejetter non plus sous prétexte d’une croyance litérale en la bible.
    Simplement pour l’eau du déluge ;nivelée de partout le fond de notre planète se trouverait à 3000 m (9000 pieds)sous l’eau. 1/5 seulement est de la terre ferme.L’eau du déluge n’est pas un problème.
    Je pense fortement à une autre théorie aussi valable.

  16. justin d says:

    Pour les intéressés, allez voir :La chute de Darwin sur you tube.

  17. justin d says:

    Comme la si bien dit Blaise Pascal : Si je crois en ce que dit la bible et qu’elle dit vrai j’aurai gagné, si elle n’est pas vrai je n’aurai rien perdu, mais si elle dit vrai et je n’y ai PAS CRU J’AURAI TOUT PERDU.

    Tout perdu veut dire : la séparation éternelle de la créature face à son créateur.

  18. Michel THYS says:

    @ etincelle (message du 17 mai).
    J’avais écrit en janvier qu’il est vain de continuer à débattre, mais je me dois de réagir à votre message.
    En effet, “La science évolutionniste n’explique pas tout”, mais elle ne s’érige PAS “comme un dogme qui ne doit pas être contesté”. Aucune science ne sera jamais “en tout point exacte” !
    Combien de fois faudra-t-il répéter que la science reste ouverte à tout élément nouveau observable, à toute nouvelle hypothèse (objective et non subjective) et qu’elle cherche davantage à infirmer la validité de ses théories qu’à la confirmer.
    Faute de mieux, les créationnistes persistent à n’épingler que des observations isolées, encore peu explicables vu les lacunes actuelles de la science, et ils cherchent malhonnêtement à en tirer argument.
    Tous leurs arguments ont été réfutés et qualifiés de “pseudo-arguments” par les scientifiques évolutionnistes.
    Mais je comprends que les créationnistes refusent de les entendre, puisque, comme l’a dit la pasteur Philippe HUBINON, “S’il n’y a pas eu création, tout le reste s’écroule !”. Et donc aussi “Dieu”. Mais l’athée que je suis lui reconnaît une existence subjective, imaginaire et induite par l’éducation. Elle m’apparaît donc comme illusoire.
    .-= Michel THYS´s last blog ..Echange de vues avec Paul LÖWENTHAL. =-.

  19. hugh watt says:

    THYS Michel says:

    “I think it is futile to continue deliberating because creationism is a belief and not a scientific theory based on hard facts. It is therefore not a scientific hypothesis, so there is no scientific debate.”

    Will you then explain how the evolution theory is more credible and not an hypothesis?

  20. Michel THYS says:

    @ hugh watt
    Because creationism is a philosophic or a theologic theory.
    Evolutionism is more than a scientific theory : it is a fact.
    .-= Michel THYS´s last blog ..Echange de vues avec Paul LÖWENTHAL. =-.

  21. hugh watt says:

    THYS Michel:

    When did evolution become “a fact?” Last i knew it was still a theory!
    You found the ‘missing link?’ How about explaining how one species evolves into another.

  22. Corto says:

    L’évolution n’est pas une théorie. L’évolution est un fait.

    La selection naturelle est une théorie qui tache de donner une explication rationnelle de ce fait. La science, par définition, s’appuit sur des faits observables et quantifiables. La création, tel que l’entend la bible, n’est en rien un fait, puisqu’elle est non observable, Elle ne peut être donc interprétée par la communauté scientique. Il ne faut pas confondre théologie et science. Ce sont deux domaines tout autant respectables qui, certes, cherchent à donner une explication à la vie, mais sur des modèles de bases totalements différents. L’un les saintes écritures, l’autre une observation directe de l’environemment (minérale et vivant).

    On peut remettre en question Darwin, et depuis plus d’un siècle, Il faut savoir que sa théorie fu critiquée et a su évoluer. Maintenant nous savons que d’autres forces évolutives, entrent en jeu dans le processus d’évolution et formation des espèces (mutation, migration et dérive génétique).

    Il y a un coté poétique, je trouve, dans la foi… Et bien que profondemment matérialiste et athé, je respecte votre foi. Elle a parfois su produire de belles choses dans ce monde.

    Cependant, et je resterai ferme là dessus. La foi, le spiritualisme, l’irrationnel, en un mot la religion, ne doit en aucun cas intervenir dans la science. Car c’est aller à l’encontre des fondements principaux de la pensée scientifique. De la même façon, la science ne doit pas se méler au problème de théologie. S’il doit y avoir débat entre ces deux parties, il doit être d’ordre philosophique et non scientifiques, ce n’est pas, si l’on suit mon raisonnement, intelligiblement possible.

    Bien cordialement à toutes et tous,

    Corto

  23. posta01 says:

    Démonstration de l’incohérence du dogme de la création:

    Envisager un créateur, c’est postuler une entité irrationnelle au moins aussi complexe que sa création. Non seulement ce concept n’explique rien , mais il ne s’explique pas
    lui-même. Il ne fait que transposer le problème de la réalité physique.

    De surcroît, il soulève une incohérence interne au dogme et révèle une double impossibilité logique et physique majeure.

    Démonstration :
    a) Les créationnistes expliquent la complexité du monde par un acte de création divine.
    Mais selon ce principe, tout créateur doit être au moins aussi complexe et/ou intelligent que sa création, il devrait être lui-même le résultat d’un projet, d’une conception intelligente, or, les religions postulent que Dieu est incréé !
    En effet, si elles veulent échapper à la régression infinie qu’implique le dogme lui-même, elles n’ont pas d’autre choix. (qui a créé le créateur qui a créé le créateur qui a créé ??? )

    Le dogme soulève donc une incohérence interne fatale.

    b) l’Univers (ou le Multivers, puisque la science ne postule pas le monisme)
    se définit comme l’ensemble de tout ce qui existe, or Dieu est censé être
    déconnecté de sa création, ce qui est impossible puisque rien n’existe en
    dehors de l’Univers.

    c) Une création ex nihilo est incompatible avec le 1er principe de la
    thermodynamique. (même si de l’énergie peut être créée à partir du vide quantique, rien ne
    peut être créé à partir du néant – le vide quantique n’est pas le néant)

    En définitive, le concept de création ne signe-t-il pas un constat d’ignorance tout en posant des difficultés d’ordre physique, logique et ontologique insurmontables ?

    rod.posta01@laposte.net

  24. Jean-Baptiste says:

    Bonjour, j’ai trouvé l’article d’Antoine trés intéréssant. Je suis créationniste et j’adhère complètement au récit de la Genese.
    Je constate juste qu’il n’est pas évident d’être créationniste à l’heure actuelle au milieu des moqueurs et railleurs en tout genre. Ils ne supportent pas que des êtres humains puissent adhérer au Créationnisme, en résumé, il s’agit d’intolérance.

    Mais bon… Ne nous étonnons pas, la deuxième épitre de Pierre avertissait qu’un jour nous serions attaqués sur ce sujet, ce sujet insupporte au plus point le monde. L’orgueil est caracteristique des réponses anti-créationnistes que j’ai lues auparavant.

    Il suffit de regarder sur quelle pente ultra glissante notre monde se dirige jour après jour, pour comrprendre que l’humanité ne s’en tirera pas grâce à sa science ou je ne sais quoi d’autre.

    J’ai pu lire des commentaires de gens se définissant comme scientifiques, objectifs et tout le bazar, mais visiblement totalement anesthésiés face aux problèmes sociaux, écologiques, économiques actuels. Ils sont convaincus que le monde va s’en sortir par lui-même !!!

    Salutations Fraternelles.

  25. Anonymous says:

    @ Jean-Baptiste,
    Il est faux de dire que les évolutionnistes “ne supportent pas que des êtres humains puissent adhérer au créatonnsme”. Cest leur bon droit, et ce ‘est donc pas de l’ “intolérance”.
    Les évolutionnistes tels qu moi regrettent seulement que les créationnistes n’aient pas pu vraiment choisir de l’être, n’ayant pas eu la chance ou l’occasion de prendre connaissance à temps es aterntives en présence. Ils se sont en effet soumis au seul point de vue religieux qui leur a été présenté.
    L’ “orgueil” n’est pas du côté des “réponses anticréationnistes”, mais dans celui des créationnistes, puisqu’ils refusent d’admettre que nous sommes une variété de singes!
    La “pente ultra glissante sur laquelle se dirige notre monde” a en effet de nomreuses causes, notamment “sociales, écologiques économiques” Mais les religions, par leur prétention de détenir chacune LA seule Vérité, le seul vrai dieu et le seul vrai livre “sacré” , sont à l’origine de lintoléance et de la plupart de guerres.
    Ce n’est évdement pas a science (ce sera

  26. Michel THYS says:

    De Michel THYS à Jean-Baptiste,
    Mon commentaire est parti tout seul, trop tôt, et donc “Anonymous” !
    Le revoici, complété :
    .
    Il est faux de dire que les évolutionnistes “ne supportent pas que des êtres humains puissent adhérer au créationnisme”. Cest leur bon droit, et ce ‘est donc pas de l’ “intolérance”.
    Les évolutionnistes tels que moi regrettent seulement que les créationnistes n’aient pas pu vraiment choisir de l’être, n’ayant pas eu la chance ou l’occasion de prendre connaissance à temps des aternatives en présence. Ils se sont en effet soumis au seul point de vue religieux qui leur a été présenté.

    L’ “orgueil” n’est pas du côté des “réponses anticréationnistes”, mais dans celui des créationnistes, puisqu’ils refusent d’admettre que nous sommes une variété de singes !

    La “pente ultra glissante sur laquelle se dirige notre monde” a en effet de nombreuses causes, notamment “sociales, écologiques économiques”. Mais les religions, par leur prétention de détenir chacune LA seule Vérité, le seul vrai dieu et le seul vrai livre “sacré” , sont à l’origine de lintoléance et de la plupart de guerres.

    Ce n’est évidemment pas de la science (ce serait du scientisme) que pourrait venir un progrès, mais, selon moi, d’un système éducatif humaniste, pluraliste et non prosélyte qui enseignerait, idéalement à tous et partout, non seulement l’acceptation de la différence de l’autre, mais aussi des valeurs morales “universalisables”, fondées, non plus sur la soumission mais sur l’autonomie, la responsabilité individuelle, la solidarité, etc.
    Hélas, ce n’est pas demain la veille …

  27. Jean-Baptiste says:

    Bonjour, C’est réducteur d’affirmer qu’un seul point de vue est présenté aux chrétiens créationnistes puisque ceux-ci ne vivent pas dans une bulle, on leur enseigne l’évolution au lycée par exemple ou ailleurs. Votre point de vue relève plus des idées préconçues qu’autre chose, idées préconçues du genre christianisme= secte= bourrage de crâne= non indépendance intellectuelle du chrétien,etc… Ce n’est pas une histoire de chance ou d’occasion, mais bien de choix et de convictions profondes.

    Si il y a bien une chance ou une occasion de ratée, c’est bien du côté du système éducatif classique puisque le Créationnisme y est purement écarté, donc forcément on ne peut présenter que l’évolution… Donc au final, c’est encore le chrétien qui a eu l’occasion de cotôyer les deux hypothèses, de faire le choix de l’une ou de l’autre.

    Personnellement, je ne vois pas en quoi il serait orgueilleux de ne pas admettre que nous descendons du singe.

    L’argument des religions étant la cause de tous les maux de l’humanité est en vogue depuis longtemps mais je ne le trouve pas trés convaincant.

    La soumission actuelle à laquelle le monde est confrontée ne me semble pas venir du système religieux intégre et droit tel qu’on peut le trouver dans le christianisme par exemple.
    Ce n’est pas parce qu’une communauté religieuse est organisée selon le modèle de l’Eglise primitive qu’elle est soumission absolue, dépourvue de solidarité, de responsabilité personnelle. Tout système humain est organisé, ou doit l’être disons.

    En ce qui me concerne, je n’embête strictement personne avec mes convictions créationnistes, déjà parce que par la force des choses c’est sujet à railleries de la part des non croyants, et aussi parce que ce n’est pas dans ma nature.

    Un système éducatif humaniste comme vous dites n’arrivera jamais sur terre, c’est strictement impossible. Tout simplement parce que ce n’est pas dans l’interêt de ce monde , qu’un autre oeuvre pour que celà n’arrive jamais.
    On voit de jour en jour à quel point la societé se dégrade gravement, inévitablement, sans aucune solution à apporter.

    Vous savez, les plus lucides dans l’histoire, ce sont encore les chrétiens. J’observe autour de moi les gens, non croyants, ils se fichent éperdument de ce qu’on va devenir, ils parlent des siécles à venir, des millénaires à venir.

    Des millénaires à venir ??? C’est une plaisanterie…. Ou alors la terre ne serait plus qu’un monde à la ” Mad Max ” c’est tout simplement ce qu’elle deviendrait vu la dangerosité de la race humaine à l’égard de ses semblables. Il me semble qu’il y a au moins 10 fois plus de munitions sur terre et d’armes que d’habitants actuellement.
    Un bébé qui nait actuellement nait avec l’équivalent potentiel d’une demi douzaine de balles entre les mains en comparaison. Un être humain peut donc déjà tuer 6 personnes dés sa naissance théoriquement.

    A Bientôt.

  28. Michel THYS says:

    Bonjour Minoria-esperanto,

    Pas plus qu’on ne compare des pommes et des poires, on ne peut comparer la fabrication d’une montre ou d’un PC portable avec l’apparition du premier être vivant il y a 3,5 milliards d’années. C’est une durée inconcevable pour l’entendement d’un humain, à son échelle moins que centenaire.
    William PALLEY était évidemment croyant, comme 99,9 % des gens de son temps.
    Ses arguments ne sont pas plus pertinents à mes yeux que les pseudo arguments scientifiques des créationnistes d’aujourd’hui.
    Bien à vous,
    Michel THYS

    Bonjour Jean-Baptiste,
    Les chrétiens créationnistes ne vivent pas « dans une bulle », mais ils sont hélas imperméables à toute argumentation rationnelle ou scientifique, si ce n’est pour en chercher les imprécisions en vue de les discréditer.
    Mais je vous avoue que si vous me citiez comme argument un passage de la bible auquel vous êtes sensible, je ne le lirais même pas, car j’ai compris depuis cinquante ans que ce livre, comme tout autre livre « sacré », s’adresse au cerveau émotionnel en vue de l’influencer,de l’inciter à la soumission, etc., au détriment donc de l’autonomie de la conscience, de la responsabilité individuelle, de l’esprit critique et de l’ouverture à d’autres horizons philosophiques.

    Enseigner l’Evolution à des enfants de parents créationnistes est, on le constate, peine perdue : ils sont déjà conditionnés affectivement par leur éducation (évangélique , coranique, …), et rares sont ceux qui la remettront en question. C’est la force des religions et l’explication de leur pérennité (mais de moins en moins dans les pays intellectualisés).
    Estimez-vous vraiment qu’un musulman, exemple extrême, à qui on a fait apprendre le coran par cœur dès l’enfance, et à qui toute alternative a été occultée afin qu’il se soumette totalement au coran, à Allah , à son prophète et à la charia, ait vraiment choisi de croire ?
    Un choix ne se conçoit qu’entre deux alternatives, au moins, présentées à temps et sans les enfants aient déjà été profondément influencés par leurs parents. J’estime en effet que «l’intérêt supérieur de l’enfant » dont il faut préserver la future liberté de choix des convictions, est prioritaire aux « droits », fussent-ils constitutionnels, des parents, aussi sincères et de « bonne foi » soient-ils.

    On dit qu’une religion est une secte qui a réussi. Je pense surtout quelles ne diffèrent que par l’intensité, le degré de manipulation mentale et d’endoctrinement qu’elles pratiquent.
    Les religions et les sectes imposent, à des degrés divers, la soumission, soit à un dieu, soit à un gourou, en spéculant que la quête de sens, le besoin de faire partie d’une communauté, de convivialité, etc.
    Mais seules les sectes vont jusqu’à la dépersonnalisation et la captation de patrimoine (même si cela se pratique encore de nos jours dans certains ordres religieux catholiques!).

    Le créationnisme étant une croyance religieuse, les Etats-Unis, pourtant majoritairement peuplés de croyants, ont eu raison d’interdire qu’il soit enseigné au même titre que l’évolutionnisme, qui n’est même plus une théorie mais un fait. Il est vrai que les rédacteurs de leur Constitution étaient tous francs-maçons, certes théistes ou déistes, mais respectueux de la liberté individuelle.

    Nous ne DESCENDONS pas du singe. Nous SOMMES une espèce de singes dont le cortex préfrontal s’est hypertrophié lorsque le langage a fait son apparition, à la suite de la bipédie.
    Ce n’est pas vraiment un progrès évolutif puisque l’animal humain est le seul qui s’attaque à sa propre espèce (j’y reviendrai in fine).

    Certes, les guerres ont des causes multiples et conjointes, économiques (l’eau, le pétrole, …), et politiques (stratégiques, …), mais aussi largement religieuses : l’Histoire et l’actualité en témoignent abondamment (le conflit israélo-palestinien, notamment).
    La soumission, au sein d’une communauté religieuse par exemple, n’a rien à voir et n’empêche donc pas la solidarité et une organisation sociale.

    En effet, vous n’ « embêtez strictement personne par » vos « convictions créationnistes », du moins tant que vous vous abstenez de tout prosélytisme unilatéral, comme s’en rendent coupables Harun YAHYA et les créationnistes américains, par exemple.

    Même en France, pays où le principe de la laïcité politique est inscrit dans la Constitution, un « système éducatif humaniste » ne verra hélas pas le jour avant plusieurs générations sans doute, parce qu’on n’efface pas si vite l’influence de deux millénaires de christianisme sur les esprits et les mentalités. Les religions (sauf l’islam, ou le catholicisme en Pologne, Irlande, …) sont certes en chute libre dans les pays intellectualisés, mais elles réagissent par des tentatives de reconfessionnalisation des consciences, de réinvestissement de l’espace public et de recléricalisation de la politique, notamment européenne (cf. Sarkozy, ou l’ex président BUSH aux USA).

    Tant qu’on n’aura pas enseigné, le plus largement possible, le respect de l’homme, de la femme et de l’enfant, en développant une conscience morale autonome et responsable, tant que les libertés de pensée, de conscience et de religion , actuellement plus symboliques qu’effectives, n’auront pas été promues par un système éducatif pluraliste, tant que les religions persisteront à prétendre imposer leur « Vérité » exclusive, il est à craindre en effet que la composante animale des êtres humains, due à leur cerveau reptilien, pourra se manifester.

    Ce disant, je ne cherche évidemment à avoir raison ou à vous convaincre, mais seulement à exprimer un point de vue différent, en espérant susciter des commentaires, tant qu’ils restent évidemment courtois.

    Cordialement,
    Michel THYS

  29. Jean-Baptiste says:

    Je vous retourne le problème : enseigner le Créationnisme à des enfants issus de parents évolutionnistes peut-être tout autant peine perdue si je m’en tiens à votre logique puisque l’évolution leur est présentée devant la télévision Via des dessins animés, par la lecture,etc.
    Ils n’ont pas plus le choix que les enfants de familles chrétiennes, et même encore moins puisque la théorie de l’évolution est dominante et qu’elle leur présentée sans aucune discussion de toute manière.
    Certains n’ont même jamais entendu parler de Créationnisme, alors que la plupart des enfants chrétiens si.

    Si vous parlez de soumission, je ne sais pas qui l’est le plus puisque le Créationnisme peut être ébauché au lycée juste pour comparaison des différents modèles de notre terre, et je ne crois pas que ce soit à l’adolescence que le conditionnement, tel que vous le reprochez aux parents Créationnistes, soit plus susceptible de changer chez des adolescents elevés dans l’évolutionnisme, puisque donc vous dites que la condionnement se fait enfant. Je vous confronte à votre propre logique.

    Vous voyez, nous ne devons pas avoir les memes compréhensions des choses. C’est encore chez dans les familles chrétiennes que je vois le plus de possibilité de choix.
    Je n’ai pas Bac + 5, je ne suis qu’un Créationniste à la faible cervelle Mr Michel Thys mais je suis capable de réflechir tout de même :)

  30. Michel THYS says:

    BonjourJean-Baptiste,
    En fait, que nous soyons croyants ou incroyants, nous infuençons tous nos enfants. Mas pas de la même façon. Dans le cas des parents croyants, c’est de manière plus affective, puisqu’ qu’ils s’engagent émotionnellement par leur exemple, par leurs prières, etc.
    Les parents incroyants au contraire incitent leurs enfants à observer le monde qui les entoure et à poser des questions axquelles il est répondu en fonction de leur entendement.
    Et surout,les enfants d’incroyants sont incités à développer dès que possible (5 ou 6 ans) leur esprit critique,à toute occasion, même en présence une publicité à TV.
    Mais dès cet âge, les enfants d’incroyants demandent à leurs parents qui est ce dieu dont ils entendent parler par certains de leurs condisciples. ll suffit alors de leur répondre qu’il y a des gens qui pensent q’il y a qelqu’un d’invisibe qui a créé le monde, la nature, les êtres vivants,qu c’est évidemment leur bon droit et qu’il faut bien sûr le respecter.

    Je vous accorde qu’avant l’adolescence au plus tôt, les enfants, quel que soit leur milieu, n’ont en fait PAS le “choix” de croire ou de ne pas croire : ils suivent automatiqement les convictions de leurs parents.Heureusement, de plus en plus de parents chrétiens commenent àpendre conscience de leur responsabité mraleet veilent à ne pas tropinfluencer lers enfadevraient être concientsde leu repnsabiité moraleattentifs à ne pas influencer les e nfansu ont

    Il est normal que les parents incroyants n’évoquent pas le créationisme, puisqu’il s’agit d’une croyance qui ne sera évoquée que bien plus tard, à l’école, lors d’un cours d’histoire ou de philosophie..

  31. Michel THYS says:

    Re-bonjour Jean-Baptiste,

    Une fois de plus, n’étant pas sur secteur, ma réponse est partie incomplète ! Désolé pour les nombreuses fautes de frappe : le clavier de mon nouveau PC Packard Bell est décevant !
    Je repasse donc à l’ancien.
    Je disais donc :
    Heureusement, de plus en plus de parents chrétiens commencent à prendre conscience de leur responsabilité morale et veillent à ne pas trop influencer leurs enfants afin de ne pas hypothéquer leur future liberté de pensée. Mais quand ces parents croyants disent : “Ils choisiront plus tard”, ils ne sont pas assez conscients, selon moi, que cette liberté de pensée est déjà souvent compromise.
    Lorsqu’ils entendent parler du créationnisme, évidemment présenté comme croyance et non comme une alternative à l’évolutionnisme, les adolescents incroyants ne risquent plus de devenir créationnistes, à moins évidemment d’influences affectives extérieures.

  32. Anonymous says:

    Désolé, j’ai du mal à suivre vos hypothèses. Je n’ai jamais observé plus particulièrement chez les croyants que les parents n’incitaient pas leurs enfants à l’observation du monde environnant, ni non plus que l’esprit critique des ces memes enfants était moins précoce.

    Je ne comprends absolument pas ce genre de théories, choquantes pour moi, visant à établir des caracteristiques particulières chez les croyants, dans un but de démontrer une certaine infériorité au final si je comprends bien.

    Je ne vois pas trop le lien non plus entre la liberté de pensée éventuellement compromise par une éducation chrétienne.

    Celà c’est peut-être chez les Témoins de Jéhovah par exemple, mais difficile de généraliser pour le Christianisme.

  33. Anonymous says:

    Merci, Anonymus, pour cette réaction. Elle m’incite à nuancer mon point de vue.
    Bien sûr que les parents croyants incitent leurs enfants à l’observation du monde environnant, et qu’ils n’anesthésient pas, d’une manière générale, leur esprit critique.
    Ce n’est, à mes yeux, qu’en matière religieuse que la question se pose, parce que, vous en conviendrez sans doute, toutes les religions incitent plus à la soumission à des “commandements” qu’à l’autonomie et au doute systématique en présence d’affirmations dogmatiques.
    Il n’est évidemment pas question, dans mon esprit, de choquer les croyants, ni de les inférioriser.
    Quant à la liberté de pensée, elle me paraît souvent compromise, mais pas toujours, et même de moins en moins, par l’éducation religieuse, dans la mesure où ses traces n’ont pas été “conscientisées” et remises en question. L’éducation coranique, exemple extrême, en témoigne, mais elle n’est évidemment pas comparable à l’éducation chrétienne, qui a récupéré certaines valeurs de l’humanisme laïque.

  34. Michel THYS says:

    Sorry ! J’ai oublié de signer mon commentaire, qui apparaîtra donc comme anonyme !
    Michel THYS

  35. Jean-Baptiste says:

    ah eh bien autant pour moi, le post anonymous est de moi-même : Jean-Baptiste. J’ai oublié aussi de mentionner mon prénom.

    Au sujet des commandements, bonne question. Oui les croyants les gardent mais je ne vois pas celà comme de la soumission, je ne dis pas celà par contradiction.
    Je me dis juste que des personnes non croyantes les gardent aussi finalement, sans même s’en rendre compte, enfin ou plutôt sans peut être savoir d’où ils viennent, le croyant me semble mieux en saisir l’application par rapport aux paroles de Jésus.
    Celà me fait penser à Paul expliquant que les paiens ( je l’emploie au sens poli du terme ) sont une Loi pour eux-mêmes puisqu’ils n’ont pas celle de Moise mais c’est comme si au final.

    Ceci dit, le théologien Karl Barth émet l’hypothèse qu’il soit possible de tuer dans certains cas pour un chrétien et il était croyant pourtant. Il ne le met pas sur le compte d’une désobeissance ou d’une insoumission comme vous diriez, plus du côté d’une urgence collective dans certains cas ( il pose le cas de la possibilité d’avoir tué Hitler je crois, au profit de millions de vie à sauver en contrepartie ). Je me trompe peut-être, c’est un vague souvenir de Théologie en faculté.
    A +.

  36. Michel THYS says:

    Exact : les incroyants, bien qu’ils n’obéissent qu’à leur conscience, qui est leur seul juge, restent plus ou moins inconsciemment influencés par les commandements d’un dieu révélé auxquels obéissent les croyants.
    Deux mille ans de christianisme laissent des traces …
    Mais les valeurs morales des uns et des autres, bien que semblables, ne sont évidemment pas identiques, du fait de leur fondement différent. On le voit par exemple dans le cas de l’euthanasie ou de l’avortement, où l’athée privilégie la qualité de la vie, alors que le croyant condamne le plus souvent ces pratiques au nom d’un principe absolu.
    A +.

  37. Corto says:

    Merci pour ce débat que vous nous offrez tous les deux! les arguments s’entrechoquent, c’est passionnant!
    Je rentre en master de génétique à l’université paris diderot, et je suis de très prés ces débats concernant le créationnisme. Bien sur, mon opinion rejoind entièrement la votre Mr Thys, comme je l’ai modestement introduit précédemment.
    Cependant je vous félicite Jean-Baptiste de tenir bon, et d’affirmer avec passion vos convictions.
    Je ne crois pas en l’existence d’un être supérieur régissant la vie, je n’en ai pas besoin. Nous sommes, à mon humble avis, une espèce parmi tant d’autres, pas plus évoluée qu’une autre, et ayant, comme chacune d’entre elles, ses propres caractéristiques. La conscience, sous sa forme humaine ou autre, en est une. La pensée est une entité matérielle pour moi. Elle n’a rien de spirituelle. Elle résulte d’intéractions complexes entre l’environnement et les produits des différents gènes qui assurent le fonctionnement de cette pensée.

    L’évolution est un fait, la génèse une fable servant à combler, à l’époque, notre ignorance du monde extérieur.
    Je pense qu’il est important de lire l’ancien et le nouveau testament, certains points sont plus que clès pour comprendre et apprendre à vivre dans notre société judeo-chrétienne. Mais en rien la génèse ne doit servir à expliquer encore, à notre époque, en vue de nos connaissances scientifiques, la vie et son appiration. Plus jamais! Pourquoi? je ne me répéterais pas, relisez mon post un peu plus haut.

    Bien cordialement vous deux,

    Corto

  38. Michel THYS says:

    Merci, Corto, pour votre appréciation favorable à mon égard, tout en appréciant la sincérité des convictions de Jean-Baptiste.
    Ne vous étonnez pas de mon silence entre le 7 et 14 courant : je serai absent.
    En outre, je devrai avertir tout le monde que j’ai changé de serveur. Mon adresse michelthys@base.be deviendra VOO30934553@voo.be, en attendant d’être plus personnalisée, ce qui pourrait prendre un certain temps.

    Amitiés,
    Michel THYS
    Waterloo

  39. Jean-Baptiste says:

    J’ai appris il y a peu de temps que l’Arche de Noé avait été découverte sur le Mt Ararat, ce qui confirme le déluge.

    La découverte a été étouffée un maximum par les scientifiques semble t’il. Et lorsqu’on met ces derniers face aux preuves de cette découverte, alors on tombe dans la raillerie et la diffamation à l’égard des découvreurs.

    J’ai toujours su que dans les derniers temps, Dieu donnerait des preuves au monde incrédule.

  40. minoria-esperanto says:

    Bonjour Jean-Baptiste:
    Merci pour l’information.Je me souviens que tu avais dit la date d’avril 2010 sur la decouverte.C’est vrai,il y a eu un decouvert.et pour moi,c’est possible que c’est l’arche.On doit faire des excavations.
    ARTICLE 1:
    (REGARDEZ les photos de la decouverte,ils sont intiriguants):
    http://cosmiclog.msnbc.msn.com/_news/2010/04/27/4349742-noahs-ark-found-not-so-fast
    ARTICLE 2:
    (Par un chretien liberal qui analyse les arguments que c’est une farce et conclut que la decouverte,soit-il de l’arche ou non,est peut-etre authentique.Il est sceptique,mais ouvert a l’idee.Article fascinant a lire):
    http://www.godandscience.org/doctrine/noahs_ark_found.html
    ARTICLE 3:
    J’ai recherche et j’ai trouve un article du National Geographic,avec une video de c’est que les explorateurs ont trouve:
    http://news.nationalgeographic.com/news/2010/04/100428-noahs-ark-found-in-turkey-science-religion-culture/

    :
    ARTICLE 4:
    http://www.thesun.co.uk/sol/homepage/news/2949640/Noahs-Ark-found-in-Turkey.html
    (On peut traduire les articles avec google traduction):
    http://translate.google.ca/?hl=fr&tab=wT#en|fr|

  41. Jean-Baptiste says:

    Effectivement oui ils sont en train d’analyser des échantillons de bois et d’autres choses issues de l’Arche.
    Logiquement ce doit être ce fameux bois de Gopher, une espèce de cyprès issue de la plaine.
    La découverte s’est produite à 4200 M et il faut avouer qu’il est difficile d’imaginer autre chose que l’arche de Noé étant donné que le texte de la Genèse mentionne le fait que l’arche se soit posée sur ce mont. Les photos officielles montrent même les cellules où étaient les animaux.

    Je ne m’étonne absolument pas que la découverte soit raillée, même par des chrétiens, les libéraux en l’occurrence, et d’autant plus par les scientifiques. Mais j’ai trés peu entendu parler de la découverte, le monde scientifique a étouffé l’affaire au maximum parce que celà donne du crédit à la bible, au récit du déluge en particulier, et à la Création en fait.

    Ils nieront jusqu’au bout, quitte à inventer n’importe quoi pour discrediter la découverte. Ils jouent déjà sur le fait que l’équipe d’explorateurs est une équipe de chrétiens évangéliques, donc c’est soi-disant le fameux complot évangélico-americain qui est derrière, enfin ce genre d’arguments. Et puis ils vont jouer sur la découverte même, que ce n’est qu’une cabane de bergers en altitude, ensevelie sous les glaces.
    Enfin, ils auront toujours des arguments de toute façon. La preuve que l’évolutionnisme est tout aussi malhonnête que ce que certains reprochent au Créationnisme finalement, il y a beaucoup de choses à cacher.

    Dans tous les cas, j’ai contacté l’équipte d’explorateurs par mail et ils m’ont repondu qu’un compte rendu détaillé serait rendu public début 2011. Ils sont certains de leur découverte.

    Je crois que Dieu a rendu possible cette découverte parce que c’est une période trés spéciale de l’histoire : la Fin des temps. Enfin disons qu’une partie du christianisme sait que c’est la phase finale de l’histoire humaine, les incrédules, eux, sont convaincus que le monde va encore durer des millénaires. Laissons les croire. Finalement, celà rejoint l’histoire de Noé si on regarde bien, en son temps personne ne l’a cru, et à notre époque, trés peu sont lucides sur la finalité du monde.

    Ce n’est maintenant qu’une histoire de temps. On le voit : conflits sociaux s’amplifiant, catastrophes naturelles, guerres diverses en préparation, injustice outrageante partout, éffondrement trés proche des économies, de l’Europe, développement fulgurant du spiritisme, des drogues, de la violence,…

    Non vraiment, il n’y a aucun doute, c’est la fin des temps, le début de la fin. Il n’y a désormais plus aucune solution humaine à quoique ce soit sur cette terre. Enfin, tout celà n’est que mon avis personnel.

  42. minoria-esperanto says:

    Bonjour Jean-Baptiste:
    Je vois aussi que la fin approche.Il y a eu le tremblement de terre en Haiti(qui signifie “pays des montagnes”)il y a comme 7 mois,avec la somme etonnante de 200.000 morts.
    La chose qui me preoccupe le plus est la folie D’AHMADINEJAD qui veut fabriquer des bombes atomqiues pour LES LANCER a Israel et meme l’Europe.
    Pour un analyse fascinant de la situation au moyen orient il y a le livre du JUIF qui croit en Jesus JOEL ROSENBERG.
    Tous le liens sont en anglais et on peut les traduire avec GOOGLE TRADUCTION:
    http://translate.google.ca/?hl=fr&tab=wT#en|fr|
    LIVRE DE RECHECHE
    Il a ecrit l’incroyable livre d’investigation:
    “Inside the Revolution:How the Followers of Jihad,Jefferson and Jesus are Battling to Dominate the Middle East and Transform the World”(2009)/ “Dans la Revolution:Comment les
    Disciples du Jihad,de Jefferson et de Jesus combattent pour Dominer le Moyen Orient et Transformer le Monde.”
    http://www.amazon.com/Inside-Revolution-Followers-Jefferson-Transform/dp/1414319312
    POUR LIRE LES 87 COMMENTAIRES DES LECTEURS:
    http://www.amazon.com/Inside-Revolution-Followers-Jefferson-Transform/product-reviews/1414319312/ref=dp_top_cm_cr_acr_txt?ie=UTF8&showViewpoints=1
    SON ROMAN TRES BIEN ECRIT:
    C’est “The Ezekiel Option”:
    http://www.amazon.fr/Ezekiel-Option-Joel-C-Rosenberg/dp/1414303440/ref=sr_1_11?ie=UTF8&qid=1286984909&sr=8-11

    LE CONTENU:
    C’est sur l’arrive de la guerre de GOG et MAGOG decrit dans Ezekiel,ou la Russie et l’Iran envoient une armee contre Israel,ou les heros sont un ex-chef du Mossad qui est devenu un juif messianique,un milliardaire et diplomate americain,chretien,sa copine chretienne qui travaille comme espion.
    POUR LES 177 COMMENTAIRES SUR LE LIVRE PAR DES LECTEURS:
    http://www.amazon.com/Ezekiel-Option-Political-Thrillers/product-reviews/1414303440/ref=cm_cr_dp_all_helpful?ie=UTF8&showViewpoints=1&sortBy=bySubmissionDateDescending
    LE DERNIER ROMAN DE ROSENBERG”The Twelfth Imam/Le Douzieme Imam”(C’est la MAHDI ou sauveur du monde de la theologie chiite,qui van conquerir le monde pour l’islam.AHMADINEJAD croit vraiment qu’il travaille pour le Mahdi,pour son arrive.”
    http://www.amazon.com/Twelfth-Imam-Joel-C-Rosenberg/dp/141431163X/ref=pd_rhf_shvl_4
    CONTENU:
    Un iranien qui travaille pour les EU est envoye dans l’Iran pour essayer d’arreter la creation de la bombe atomique et y trouve qu’un dirigeant religieux est apparu et qu’on dit qu’il est le MAHDI,on dit qu’il fait des miracles.

  43. Jean-Baptiste. says:

    Oui, c’est bien vrai au sujet de l’Iran. D’ailleurs si l’autre fou qui dirige l’Iran est actuellement au Liban, c’est bien pour provoquer Israel.
    Israel qui a commandé une vingtaine d’avions de chasse dernier cri aux americains il y a trés peu de temps d’ailleurs.
    Enfin je n’y connais rien, mais je suppose que les plans d’attaques sont déjà prêts depuis longtemps.
    Je ne suis absolument pas pour les conflits, d’un autre côté je vois mal comment faire autrement avec un malade pareil, il ne cherche que celà, donc il faut bien faire quelque chose.

    Enfin de compte, si on regarde bien, c’est une espèce de guerre Judéo-chrétienne contre l’Islam qui se prépare car en Europe aussi on pourrait en prendre plein la gueule avec tous les cinglés au pouvoir au proche orient également : Syrie, Jordanie, plus proche la Libye. Dés que les attaques seront lancées, eh bien tous les fous du coran du proche orient vont s’en prendre à Israel, et à l’Europe mécréante aussi j’ai bien peur.

  44. Jean-Baptiste. says:

    J’ai posé la question sur questiodieu.com, en demandant ce qu’ils pensaient de la découverte de l’arche de Noé donc, ils n’ont jamais voulu répondre tellement c’est dérangeant pour les libéraux : Lutheriens et réformés à réformer :)
    Aucune réponse, ils occultent complètement la découverte car leur théories historico-critique de la Genèse sont mises à mal. Il faut dire que pour les libéraux, il n’y a jamais eu d’arche de Noé, ce n’est qu’une fable pour enfants.

  45. Joël Col says:

    AFFAIRE GALILÉE (Voir aussi mon article du 15 avril 2010)
    Quand l’embarras crée une unité de comportement…

    Introduction
    Que nous soyons auteurs ou lecteurs, nous réagissons tous selon nos propres concepts, concepts qui nous conduisent à faire des analyses diverses sur des sujets donnés.
    Il est des sujets qui conduisent à émettre des analyses différentes, car ils font appel à notre subjectivité.
    . Si cette subjectivité est tendancieuse, elle conduira, bien souvent, au rejet pur et simple du raisonnement d’autrui.
    . Si elle est bien fondée, elle permettra, par contre, d’accepter – ou tout au moins de reconnaître – la logique de raisonnement de chacun, même si cette logique débouche sur des conclusions différentes. Cette subjectivité pourra être qualifiée d’ouverture d’esprit.
    Il est donc des sujets pour lesquels il est difficile d’établir une seule et même analyse, acceptée de tous, car elle fait appel à la subjectivité des uns et des autres.
    Mais il est d’autres sujets qui font appel à une pure analyse de faits. De ces sujets devrait donc apparaître un consensus d’idées, à condition, toutefois, que l’objectivité ne soit pas détrônée par une subjectivité sous-jacente forte, venant d’un esprit sectaire.
    L’analyse de mon étude “Entre Galilée et l’Église : la Bible” impose aux divers commentateurs de suivre des règles grammaticales et sémantiques, bien établies.

    Qui sont ces commentateurs
    Il y a :
    ceux qui ont lu l’étude,
    ceux qui ne l’ont pas lue.
    . Les premiers, bien qu’ayant été peu nombreux, ont tous émis des commentaires très favorables.
    . pour les seconds, il faudra considérer :
    – ceux qui, à cause du sujet traité et pour des raisons personnelles, ne lui ont témoigné aucun intérêt,
    – ceux qui, tout en n’ayant pas lu l’ouvrage, l’ont a priori critiqué vertement ou rejeté. Peu avisés ils ont manifestement entremêlé objectivité et subjectivité, rejetant d’emblée les bases d’analyse qu’impose ce type d’ouvrage.

    Pourquoi ce rejet a priori ?
    Ce rejet vient de la part de personnes associées à des milieux très divers :
    . les unes appartenant à des communautés catholiques, protestantes, évangéliques ou juives,
    . les autres à des milieux agnostiques ou athées.
    Mais il est un fait surprenant : tous, qu’ils soient religieux ou non, ont eu une même réaction : mutisme quasiment complet à l’égard du livre.
    Les religieux ont des concepts variant suivant leur appartenance à tel ou tel groupe, et les athées ou agnostiques également. Mais pourquoi donc se rangent-ils tous dans une même unité de comportement : mutisme ?
    . Les Protestants et les Évangéliques qui professent leur confiance dans les Saintes Écritures auraient dû se réjouir du fait que cette étude sémantique approfondie démontre que les Textes originaux de la Bible, depuis plus de 3000 ans, expriment, en langage clair, ce que Copernic et Galilée ont découvert et proclamé il n’y a qu’un peu plus de trois siècles et demi : la non-rotation du soleil autour de la terre.
    Mais cette vérité les dérange, non pas du point de vue scientifique, mais du point de vue biblique – leur Version de la Bible, à laquelle ils sont fortement attachés, affirmant la rotation du soleil autour de la Terre, se trouve ainsi contredite par cette étude. Ne voulant corriger leurs traductions, ils persistent donc dans l’erreur et dans le discrédit qui est tombé à tort sur la Bible lors de la condamnation du savant Galilée.
    . Les catholiques, en refusant également cette mise en conformité de leurs Versions avec les Textes originaux, partagent avec les Réformés la même responsabilité d’erreur et de discrédit de la Bible.
    Il est bien évident que l’Église catholique (non seulement de l’époque, mais aussi d’aujourd’hui), n’ayant pas décelé ces erreurs de traductions – elle, sensée détenir la suprématie en la matière – devra reconnaître officiellement cette lacune et la résoudre. Pour l’instant, elle n’a développé que des arguments qui n’ont pas mis un terme à cette problématique Affaire, Galilée n’ayant toujours pas été réhabilité.
    . Les athées ou agnostiques, même s’ils peuvent avoir quelques bonnes raisons de critiquer les religieux et les Versions de la Bible, se trouvent embarrassés en apprenant que les Textes originaux, dans ce domaine scientifique y compris, ne peuvent être contestés. Alors, comme les autres, ils s’abstiennent de tout commentaire.

    Le but de mon étude est d’obtenir :
    . non seulement la réhabilitation officielle de l’astronome Galilée,
    . mais aussi une véritable réhabilitation de la Bible – ses Textes originaux n’ayant jamais proclamé l’erreur de la rotation du soleil autour de la terre.
    Depuis plus de six années je m’applique, dans mes divers courriers et courriels, à rappeler ces arguments, sans succès.
    À quelques rares exceptions près, les médias (presse, radio, télévision), les Associations organisant Salons du Livre ou Conférences pratiquent cette même “loi du silence”.

    Galilée a grandement marqué l’histoire. N’y a-t-il pas eu, durant l’année 2009, de nombreuses manifestations scientifiques le concernant et d’autres ne sont-elles pas prévues en 2010 ? Mais pourquoi donc ne veut-on pas aborder la question de sa réhabilitation ? Ne voudrait-on pas voir, un jour, Galilée enfin réhabilité ?

    En conclusion :
    Un terme doit être mis à la condamnation injuste de l’astronome. Non seulement sa réhabilitation doit être officialisée mais aussi celle de la Bible eu égard à ses Textes originaux.
    En décembre 2009, je suis intervenu auprès des autorités compétentes.
    Je reste à la disposition de toute personne ayant à cœur de voir la Vérité triompher.
    J’exprime ma reconnaissance à ceux qui m’ont aidé et encouragé dans cette tâche délicate. Tous mes remerciements, également, aux libraires qui ont bien voulu accepter d’exposer mon livre dans leurs rayons.

    Joël Col

    Pour plus d’informations consulter :
    http://monsite.orange.fr/erreur.verite
    http://monsite.orange.fr/autoedition
    http://monsite.orange.fr/autoedition.mgl
    Faire également recherche avec “joël Col” Galilée

  46. Joël Col says:

    Une précision.

    LANGUES ANCIENNES.
    Le verbe grec ANATELLOO.

    Mais pourquoi a-t-on donc fait « SE LEVER » le soleil avec le verbe ANATELLOO ? L’étymologie de ce verbe grec autorise-t-elle une telle traduction ?

    Dans mon ouvrage Entre Galilée et l’Église : la Bible, j’ai étudié ANATELLOO à partir de 4 sources :
    . Version de la Septante,
    . Textes d’auteurs grecs anciens,
    . Dictionnaires grecs-français,
    . Textes originaux grecs du Nouveau Testament.

    Dans cette étude, j’analyse également d’autres verbes – hébreux et grecs – qui, sous l’influence géocentrique, ont été faussement traduits.
    Et ce sont ces erreurs de traduction qui ont ainsi impliqué la Bible dans la condamnation de Galilée par l’Église.

    ANATELLOO se rencontre encore en relation avec d’autres sujets grammaticaux :
    . les cheveux, la barbe,
    . les dents,
    . une plante,
    . la fumée, la flamme,
    . les épines.

    L’étude que je publie m’a conduit à conclure qu’ANATELLOO ne déplace pas plus le soleil que les autres sujets sus cités.
    Ainsi, si les traductions de la Bible avaient été fidèles aux Textes originaux hébreux et grecs, Galilée, pour avoir rejeté le principe de la rotation du soleil autour de la terre, n’aurait pas été condamné pour « avoir tenu et cru une doctrine fausse et contraire aux saintes Écritures ».

    Je suis à la disposition de chacun pour répondre à toute question relative à cette étude.

    Joël Col

    Écrire à :
    autoedition.meguila@wanadoo.fr

  47. minoria-esperanto says:

    Commentaire tres interessante de Joel Col.Quant a moi,selon Dinesh D’Souza,dans son livre ‘What’s so Great about Christianity”,il affirme qu’a l’epoque de Galilee c’est pas vrai que la theorie heliocentrique avait ete etablie sans la moindre doute scientifique.Il y avait encore des details tres importants contre la theorie.C’etait des annees apres que l’on a confirme a 100%.
    Et aussi que Galilee soutenait des avis scientifiques qui etaient completement faux.

  48. raélitout says:

    L’évolutionnisme ne réussit pas a s’imposer, car il lui manque toujours le”chainon manquant”. Le créationnisme scientifique lui, fait la preuve qu’a chaque avancée dans le domaine de la biologie moléculaire, il s’impose comme la seule alternative crédible et observable en laboratoire, que l’acte de créér est une réalité. Il est donc aisé de comprendre que nos ancètres ont bien été créés par une super civilisation de l’espace, comme nous le ferons un jour a notre tour.

  49. Raélitout says:

    Contrairement a ce que dit Mr Thys, le créationnisme est déjà enseigné dans certaines écoles des US et ailleurs, et l’agressivité a chercher a imposer une hypothèse plutot qu’une autre est d’une absurdité abyssale! Toutes les options doivent ètre enseignées a part égale! Chacun doit pouvoir choisir ce qui lui convient le mieux! Elle le seront de toute façon un jour, car contrairement a ce que pensent les évolutionnistes leur temps est compté, et de plus en plus de scientifiques remettent en cause l’évolutionnisme. Seul le conservatisme aveugle maintient cette hypothèse, comme il en a été de tous temps, la majorité impose ses dogmes comme des vérités incontournables! Avant, il y avait la croyance en un Dieu. C’était la mème chose, qu’aujourd’hui avec l’évolutionnisme. Je suis effaré du manque de recul de certaines personnes qui s’imaginent tout savoir, comme par exemple affirmer que l’univers a tel ou tel age, alors qu’ils n’en savent strictement rien et ont besoin d’écrire des pages et des pages pour essayer de prouver aux autres la justesse de leur point de vue! La logique voudrait que l’univers ait toujours existé, et qu’il soit infini. Cela me semble le bon sens le plus élémentaire, car tant que nous humains, ne sommes pas encore capables de voyager dans l’univers, comment peut-on se permettre d’en donner une vision réaliste et concrète. Quand a la vie sur terre les intégristes de l’évolution se permettent de mépriser ceux qui ne pensent pas comme eux, en les traitant au mieux de gentils demeurés. Je leur recommande de lire “le traité scientifique de l’exogenèse”, qui démontre de façon implacable les limites de l’évolutionnisme, avec la signature de 700 scientifiques qui remettent en cause l’hypothèse évolutionniste.La laicité n’existe pas en France, puisque il y a encore des écoles catholiques, ce qui est une contradiction fondamentale.Et constamment les politiques se mèlent de ce qui devrait ètre une affaire privée! . Pire encore ils ont produit une listes des minorités religieuses appelées avec mépris “sectes”, tout comme avant eux d’autres politiciens avaient fait de mème avec les juifs, les homos, les témoins de Jhéova, et pour eux malheureusement ils y sont encore aujourd’hui! Je suis consterné de voir autant de stupidité ètre exprimée sans la moindre réflexion minimale avant de stigmatiser tel ou tel groupe d’humains quels que soient leur croyances ils font partie de la république et devraient normalement ètre protégé des exès de la majorité bien pensante!,

  50. Jmcaster says:

    En réponse a Michel Thys, le “créationnisme scientifique” est a mon avis la seule option crédible a l’explication des origines de l’homme! Les faits prouvent tous les jours que de nouvelles espèces peuvent se créér scientifiquement, comme les OGM. L’évolutionnisme, lui, n’a jamais pu prouver qu’une espèce puisse se créér “naturellement”, et les ossements archéologiques ne prouvent en rien qu’ils soient les ancètres de nos espèces actuelles! Bien sur que les religions tentent de “récupérer” ces faits a leur avantage, mais il faut savoir rester objectif, et demain la création d’une espèce originale ce fera inévitablement! Au fur et a mesure des progrès de la science, il est aisé de comprendre que les entités biologiques que nous sommes ne sont qu’une mécanique biologique!

Leave a Reply




If you want a picture to show with your comment, go get a Gravatar.