La “Tapada” de Lima,ou la Mode du Niqab pendant 300 Ans en Amerique du Sud

| April 3, 2012 | Comments (2)

Dans le monde musulman on a des differents vetements pour les femmes:

1.Le hijab/voile:les cheveux sont couverts.

2.Le niqab:le visage est couvert moins les yeux.

3.La burqa:tout le visage est couvert.

Le cas vraiment insolite et inoui de la “tapada” de Lima

1.”Tapada”,c’est un mot feminin en espagnol,qui peut etre traduit comme “femme couverte (tapada/couverte)”.

2.Lima est la capitale du Perou,fondée en 1535 par le conquerant espagnol Francisco Pizarro(1476-1541),homme analphabete.Il y a un fleuve qui passe par la ville appelé Rimac.Donc Lima est la corruption de “rimac” et il y a un fleuve au nord du pays appelé “Biru”,alors “Perou” est une corruption de Biru.Pizarro avait conquis l’empire des incas en 1533,un empire jeune,fondé en 1438 par Pachacuti (regne de 1438 a 1472),un genie militaire et administratif,sans le moindre doute l’ameridien le plus genial sorti des peuples indigenes d’Amerique avant et apres.Les incas n’ont jamais utilisé le mot Perou,ils appelaient leur empire “Tawantinsuyu”.

Leur capitale etait la ville de Cuzco,au centre de l’empire et a quelques kilometres etait la ville de Machu Picchu,dont la connaissance de son existence s’est perdue pendant 400 ans,jusqu’en 1911. Aujourd’hui les touristes marchent de Cuzco a Machu Picchu le long du Camino del Inca/Chemin de l’Inca,ce qui prend plusieurs jours.

Coya,princesse incaique

L’empire inca etait communiste et le plus vaste des empires amerindiens,de la meme taille que l’empire romain. Pendant un siecle les incas choissisaient les jeunes filles amerindiennes les plus belles de l’empire pour etre les epouses de l’aristocratie,c’etait a chaque generation.Les femmes de l’aristocratie incaique,l’empereur et ses parents, etaient appelées “coyas” et ainsi apres 100 ans de selection esthetique,selon les temoignages des espagnols,presque toutes les coyas etaient des belles femmes. un resultat etonnant et tres agreable. 

http://www.precolumbianwomen.com/

http://boards4.melodysoft.com/proflucho/el-papel-de-las-mujeres-en-el-tahuantinsuyo-6.html

3.Incroyablement pendant 300 ans (1560-1860) les femmes de Lima ont utilisées le niqab par choix.D’abord c’etait limitée aux femmes de l’aristocratie,aux femmes blanches, mais la coutume s’est etendue a toutes les classes sociales de la ville,et les metisses,les mulatres et les noires l’ont aussi porté.Mais c’etait seulement et seulement a Lima,capitale de la viceroyauté du Perou,que on a eu,pour une raison mysterieuse,la coutume d’avoir les femmes voilées.

Video de 1:17 minutes qui montre comment etait vetue “la Tapada” de Lima

Plus de details sur la Tapada

Les femmes se couvraient le visage lorsque elles etaient dans la rue mais dans une fete ou reunion a l’interieur d’une maison ou palais ou il y avait des hommes etrangers personne n’utilisait le niqab.C’est tres important souligner que c’etait completement volontaire.Les autorités espagnoles etaient contre,toujours contre la coutume,et a plusieurs reprises en avaient interdit,c’etait completement illegal.

Mais c’etait impossible arreter la coutume.Generalement,a difference du niqab,les femmes preferaient montrer un seul oeil aux hommes,c’est autre particularité etonnante.Comme la coutume n’etait pas imposé aux femmes par les hommes et ce n’etait pas pour des raisons religieuses que les femmes portaient le niqab on est arrivé a la conclusion,en analisant l’evidence,que avait comme but la coquetterie,la seduction,echapper a la vigilance des hommes.

Un saint espagnol interdit le niqab

1.St.Toribio de Mogrovejo(1538-1606)etait l’archeveque de Lima,la position ecclesiastique la plus haute,la plus prestigieuse de la vicerouyaté de Perou.

2.La viceroyauté etait composée,a cet epoque,(environ 1550-1740) par Perou,Bolivie,Colombie,Equateur,Argentine,Uruguay,Paraguay et Chili et aussi par la plupart de ce qui est aujourd’hui le Bresil,donc 80% d’Amerique du Sud.

3.En 1583 Toribio de Mogrovejo lors du Premier Concile Ecclesiastique de Lima interdit le niqab,connu la-bas avec le terme “saya y manto”.

4.En 1586 la decision fut confirmée par le parlement d’Espagne(las Cortes) et le roi espagnol Philippe II.Et celle coupable de porter le niqab devait payer une amende de 3.000 maravedies.Malgré tout ca c’etait impossible eradiquer la coutume,malgré le fait qu’apres 1586 il y a eu beaucoup d’autres interdictions a porter le niqab.

L’origine de la coutume

C’est sans le moindre doute musulman mais la question est comment une telle habitude a-t-elle passé a travers de l’ocean tandis que la loi interdissait aux morisques (les descendants de musulmans en Espagne,officiellement catholique,mais en secret musulman)s’etablir a Lima?Les musulmans avaient etés obligés a se convertir en 1502,c’etait la conversion ou l’exil (et 50% ont choisi l’exil, 150.000 personnes),et ils furent expulsés d’Espagne entre 1605-1609,c’est-a-dire 300.000 personnes.

Statue a Lima de la Tapada

Le “Saya y Manto”

1.La saya etait une jupe longue, et le manto, un voile-châle enveloppant le haut du corps.Porter le saya y manto etait un moyen d’échapper à la vigilance des hommes, de dissimuler le visage, mais aussi le rang social ou la couleur de peau.

2.Le mari pouvait ne pas reconnaître une épouse et sans le savoir flirter avec elle en pensant que c’etait autre.Un pere ne reconnaissait pas sa fille,un mari ne reconnaissait pas sa femme et un frere ne reconnaissaitt pas sa soeur.

 

La femme la plus celebre de Lima

Ce n’est pas Sainte Rose de Lima (1586-1617) mais Micaela Villegas( 1748-1819),une actrice de Lima,metisse et tres belle qui etait la maitresse et amante du vice-roi Manuel Amat,malgré une difference de 40 ans.Ils etaient ensemble 14 années.Elle est aussi connue comme “la Perricholi” parce que le vice-roi etait jaloux et l’a appelé “perra chola”(chienne metisse,le mot chola est un colloquialisme,en espagnol standard c’est “perra mestiza”).En francais elle est connue comme “la Perrichole”.

“La Perrichole” dans la culture

1.”Le Carrosse du Saint Sacrement” (1829) par Prosper Merimée  (1803-1870),ou la Perrichole est l’heroine.Autre livre de l’ecrivain est Carmen(1845),plus tard un opera par Georges Bizet (1875).

2.”The bridge of San Luis Rey/Le Pont de St,Louis-Roi” (1927) par l’americain Thornton Wilder(1897-1975) situé dans le Perou colonial.

3.L’opera “La Perrichole (1868) par Jacques Offenbach (1819-1880), compositeur francais et juif,né en Allemagne.

4.Ricardo Palma  (1833-1919), ecrivain peruvien, qui raconte sur la vie de la Perrichole dans son incroyable “Tradiciones Peruanas”,environ 400 contes historiques qui vont de l’empire inca jusqu’au 19e siecle.

Sources

On peut traduire avec Google Traduction

http://translate.google.fr/#

http://es.wikipedia.org/wiki/Tapada_lime%C3%B1a

http://www.bladi.net/forum/252322-las-tapadas-lima/

http://inmemoryoflatapada.blogspot.ca/

http://enperublog.com/2007/03/22/la-tapada-limena/

http://www.patheos.com/blogs/mmw/2010/12/learning-from-las-tapadas-of-yesterday/

http://es.wikipedia.org/wiki/La_Perricholi

http://www.perricholi.com/historia_de_la_perricholi.html

Vous aimerez aussi:

Category: Articles

About esperanto: View author profile.

Leave a Reply




If you want a picture to show with your comment, go get a Gravatar.